fbpx

7 moyens simples de vivre de peu, mais vivre mieux

Vivre de peu, mais mieux est surement une des meilleures manières de retrouver un bon équilibre de vie. Les fins de mois sont difficiles ? Vous regrettez de ne pas pouvoir vous acheter le dernier smartphone à la mode ? Votre appartement est tellement encombré d’objets que vous pourriez en faire un vide-grenier ? Vous vous sentez dépassé par tout ce que vous avez à faire ?

Au premier coup d’oeil, ces problèmes ne semblent pas avoir de rapports directs entre eux… Et pourtant ! Ils peuvent être réglés en faisant un choix de vie que de plus en plus de personnes font, celui de vivre mieux avec peu de possessions. Oui, on parle ici de minimalisme.

Plus qu’un effet de mode, c’est un véritable contre-pied à notre société de consommation. Si vous voulez redonner du sens à votre vie et ne pas simplement vivre pour consommer toujours plus, je vais vous donner quelques clés pour commencer à voir les choses autrement et opérer des changements positifs dans votre vie.

Vivre de peu, mais vivre mieux, un choix contre-intuitif

Nous travaillons pour pouvoir nous nourrir, nous loger, faire partie de certains groupes sociaux, etc. Des besoins qui n’ont pas tous la même valeur, et que l’on peut facilement classer grâce à la pyramide de Maslow, ou pyramide des besoins. Je vous mets une courte vidéo explicative pour ceux qui ne voient pas bien de quoi je parle.

Qui nous a dit que nous avions besoin de changer de voiture et de smartphone régulièrement ? Qui nous a dit que plus nos logements sont grands, mieux ce sera pour nous et notre famille ? Qui nous a dit qu’il fallait changer sa garde-robe tous les ans pour “être à la mode” ?

Nous vivons tous depuis des décennies dans une société de consommation. Tout cela est tellement suggéré et “normal” que nous n’avons jusqu’alors pas vraiment cherché à remettre ce modèle en cause. Mais cela commence à changer. La surconsommation entraîne du gâchis, détruit la planète, met à mal notre santé, et nous place dans une situation d’insatisfaction quasi permanente en nourrissant notre désir d’en vouloir toujours plus.

“Il y a deux manières de devenir riche. La première est d’acquérir toujours plus de choses, la seconde est d’en désirer moins.” – Jackie French Koller.

Il existe une autre voie. Celle de faire le choix conscient de vivre de peu, mais mieux. Le choix du minimalisme dans tous les domaines de notre vie. J’ai fait ce choix il y a quelques années, et cela m’a permis de devenir plus efficace dans tout ce que j’entreprends, et plus serein et libre dans ma vie en général.

Pourquoi vivre de peu peu rendre plus heureux

Gagner du temps, de l’énergie, de la concentration (les 3 piliers de l’efficacité), et de l’argent, voilà ce que permet le fait de vivre avec peu de choses. Je n’ai volontairement pas utilisé l’expression “se contenter de peu”, car on ne parle pas ici de restriction ou de sacrifice, mais bien d’une démarche intentionnelle pour être plus heureux dans nos vies.

Cela peut faire peur, car lorsqu’on commence à vouloir simplifier sa vie, on se rend compte de la place énorme que peut prendre notre désir d’accumuler toujours plus de choses. Changer de manière de penser en cherchant à vivre de peu, mais mieux laisse un vide, ou plutôt une place pour des choses qui ont plus de sens pour nous.

Le temps et l’énergie que vous allez libérer peut vous permettre de passer plus de temps avec ceux que vous aimez, donner de votre temps à des associations ou encore apprendre de nouvelles choses (un instrument de musique, une langue, lire plus de livres, etc.).

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire mon article qui explique en détail pourquoi devenir minimaliste peut littéralement changer votre vie.

Comment devenir minimaliste en 4 étapes

Devenir minimaliste, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Cela ne consiste pas non plus à jeter tout ce qui vous passe sous la main, au contraire. C’est un processus qui demande de prendre du recul sur soi pour vivre de manière plus intentionnelle.

Posez-vous les bonnes questions

Votre intérêt pour le mode de vie minimaliste vient peut-être d’un livre, d’une série ou d’un reportage. Mais pour vraiment s’approprier ce mode de vie, il faut qu’il soit motivé par quelque chose de plus profond. Quelque chose qui compte vraiment pour vous.

Pourquoi voulez-vous devenir minimaliste ? Votre espace de vie est trop encombré ? Vous dépensez trop d’argent par rapport à vos revenus ? Acheter de nouvelles choses et entretenir celle que vous avez déjà vous occupe l’esprit en permanence ? Vous vous rendez compte que vos possessions vous déconnectent des autres ?

Avoir une raison de se lancer permet de garder le cap si vous commencez à retomber dans vos anciennes habitudes.

Les choses les plus simples sont les meilleures

Cela fait un peu pub pour du jambon, mais on a trop souvent tendance à l’oublier. Les activités qui nous apportent le plus de satisfaction ne coûtent souvent rien, ou très peu. Lire un livre, se promener en pleine nature, écouter de la musique, apprendre de nouvelles choses, aider les autres, faire du sport, peindre, méditer, jouer aux cartes, passer du temps avec les amis et la famille, etc.

Si votre plus grande source de bonheur est actuellement le fait de chercher de nouvelles choses à acheter (et de les acheter), vous avez déjà constaté par vous même que cela ne dure pas longtemps et que vous devez recommencer. Un cercle sans fin qui vous fait dépenser beaucoup d’argent, sans vous apporter de satisfaction profonde.

Réfléchissez et achetez différemment

Contrairement à ce que l’on pense, le minimalisme ne consiste pas à ne rien acheter. L’objet de cet article est bien de vivre de peu, et non vivre de rien ! En arrêtant d’acheter plein de choses de mauvaise qualité, vous pourrez dépenser votre argent dans peu de choses, mais de meilleure qualité, qui apportent un vrai plus à votre vie.

Acheter des produits de qualité, c’est également s’assurer de pouvoir les garder plus longtemps dans le temps (ce qui est également bon pour la planète), et les revendre un jour à un prix plus intéressant.

Débarrassez-vous du superflu

Passons maintenant à la pratique ! Je vais vous montrer sept moyens de vivre de peu, mais mieux. Des étapes simples que je vous conseille de faire une par une, dans le temps. Vouloir tout changer d’un seul coup est souvent contre-productif.

7 manières de vivre de peu, mais vivre mieux

Les vêtements

La loi de Pareto s’applique également au textile. Plusieurs études ont montré que nous portons 20% de nos vêtements 80% du temps. Cela veut dire que vous avez surement plein de vêtements dans votre placard que vous ne portez plus parce que vous ne les aimez plus, ou parce qu’ils ne vous vont plus.

Pour lutter contre le syndrome “au cas où”, je vous mets au défi de vous débarrasser de tous les vêtements que vous ne mettez plus depuis des mois (en tenant compte des saisons évidemment), et de les donner à une association caritative comme Emmaüs par exemple. Faites-moi confiance, ils ne vous manqueront pas.

Les décorations

Si vous prenez quelques minutes pour regarder vos objets de décoration, vous allez vous rendre compte que beaucoup d’entre eux ne vous apportent pas vraiment de joie. Vous les avez peut-être simplement achetés car ils étaient en solde, ou qu’ils étaient “sympa”. Vous les avez posés là… Ça vous rappelle qu’il faudrait vraiment faire la poussière…

Et si vous prenez le temps de faire des choix pour ne garder que ce qui compte vraiment pour vous ? Des choses qui correspondent à vos valeurs et à votre personnalité. Vous avez ramené un masque africain d’un de vos voyages et vous l’adorez ? Accorde-lui la place qu’il mérite ! En revanche, ce bibelot acheté dans une brocante ne vous fait aucun effet quand vous le regardez ? Mettez-le en vente ou donnez-le. Vous y voyez déjà plus clair !

Les jouets

Je me souviens encore de la “salle de jeux” que l’on avait quand j’étais petit. Des caisses entières de jouets de toute sorte. Au final, on avait évidemment nos jouets fétiches avec lesquels on jouait tout le temps. Le reste prenait la poussière… Encore une fois, on a tendance à penser « plus, c’est mieux ». Alors on stocke encore et encore.

Comme nous sommes là pour apprendre à vivre de peu, mais mieux, rendez service à vos enfants en leur demandant de garder un certain nombre de jouets, ou leur proposer de garder tout ce qu’ils veulent, uniquement si cela rentre dans un ou deux cartons par exemple. Cela les obligera à ne garder que les jouets qu’ils aiment vraiment. Là encore, ils auront vite oublié ceux auxquels ils ne touchaient plus.

Les ustensiles de cuisine

Comment expliquer que votre grand-mère cuisine mieux que vous alors que vous avez plus d’ustensiles de cuisine qu’elle ? Vous ne deviendrez pas un “Top Chef” en achetant toujours plus de livres de cuisine ou de matériel. Là encore, moins, c’est mieux !

Une journaliste du New York Times a écrit cet excellent article (en anglais) qui raconte comment elle a réussi à se débarrasser du superflu dans sa cuisine et préparer n’importe quel plat avec « seulement » 200 dollars d’ustensiles de cuisine.

Ce que vous pouvez faire pour faire le tri : mettez tous vos ustensiles de cuisine dans des cartons et ne sortez que ce dont vous avez besoin au fur et à mesure. Au bout d’un mois, débarrassez-vous de ce qui est resté dans le carton.

Moins d’écrans

En moyenne, les Français passent 3h42 devant la télévision chaque jour, et ça ne comptabilise pas le temps d’écran devant les ordinateurs, tablettes, smartphones, etc. Le meilleur moyen de limiter le temps passé devant les écrans est encore de diminuer le nombre d’écrans. Avez-vous vraiment besoin de plusieurs télévisions dans la maison ? D’une tablette pour chaque enfant ?

Moins d’écrans, c’est plus de temps passé avec votre famille et vos amis. Avoir un seul écran peut également servir de rendez-vous familial où tout le monde se retrouve au même endroit et se met d’accord sur le programme à regarder. Moins d’écrans, c’est aussi plus de temps passé à créer des liens avec ceux qui vous entourent.

Les meubles

Intéressons-nous maintenant aux meubles. Prenez un peu de recul et regardez les meubles et objets volumineux que vous n’utilisez pas vraiment. Cela peut libérer une place énorme chez vous et désencombrer l’espace comme jamais. De quoi se sentir plus à l’aise dans son appartement ou sa maison en retirant des choses qui prennent beaucoup de place.

Si vous voulez faire l’expérimentation des 7 jours, il vous faudra un peu de place pour stocker ces meubles temporairement avant de pouvoir décider si vous les gardez ou non. Vous allez peut-être vous rendre compte que vous n’avez pas forcément besoin d’un logement aussi grand… De quoi économiser pas mal d’argent en payant un loyer ou un crédit bien moins élevé chaque mois.

Conclusion

Si notre société est encore largement consumériste, les esprits s’éveillent petit à petit. Beaucoup de personnes ne s’y retrouvent plus et ne veulent plus jouer avec ces règles qui nous poussent à consommer toujours plus. J’espère que cet article vous aura convaincu qu’il est possible de penser autrement et de vivre de peu tout en vivant mieux.

Que ce soit pour améliorer vos relations, économiser de l’argent, être moins stressé, désencombrer votre espace de vie, par conscience écologique ou pour dépenser votre argent dans des expériences plutôt que des objets, on a tous une bonne raison de s’intéresser au minimalisme.

Si vous aussi vous avez commencé à vivre de peu, mais mieux, n’hésitez pas à me raconter votre expérience personnelle et tous les bénéfices que vous en avez tirés en laissant un commentaire.

N’oubliez pas, le bonheur n’est pas d’avoir tout ce que l’on désire, mais d’apprécier ce que l’on a.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.