41 méthodes de pro pour être hyper concentré au travail (et bosser deux fois plus vite)

Vous savez que la distraction est devenue la norme. Notifications du téléphone, interruptions de votre entourage, dispersion mentale… Autant de choses qui ruinent votre efficacité au travail !

On a tous connu ce moment où l’on attaque fort sa journée de travail à la maison, plein de détermination, avant de se laisser distraire par n’importe quoi et perdre complètement le fil.

En un claquement de doigts, la journée se termine, et vous n’avez pas fait la moitié de ce que vous aviez programmé…

Peut-être que vous n’arrivez pas à rester concentré plus deux minutes sur une seule tâche.

Peut-être souhaitez-vous simplement passer au niveau supérieur en vous concentrant pendant des heures.

Peu importe votre niveau, je vais vous présenter des stratégies peu connues qui permettent de gagner 1 à 2 heures par jour, que vous soyez en télétravail ou non.

À condition d’appliquer ces méthodes, évidemment…

Mr Bean approuve ce message !

Si vous lisez simplement cette liste sans passer à l’action ensuite pour l’implémenter dans votre journée, vous continuerez surement à compter sur « la motivation » et « la volonté ».

Mais elles ne servent à rien si vous ne mettez pas en place de bonnes habitudes pour travailler à la maison.

Dans cet article, je vais notamment vous parler de la méthode du « bouclier viking » qui va vous protéger des distractions numériques qui sont de vraies plaies pour votre concentration au travail.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, laissez-moi vous raconter une histoire personnelle.

Travailler efficacement à la maison : un vrai challenge

se concentrer quand on travaille à la maison
Covid ou pas, le télétravail se généralise.

Jeudi matin, 8 h 30. Je m’assois devant mon ordinateur. Mon café est prêt, à portée de main.

Je sais exactement ce que je dois faire aujourd’hui : écrire un très long article pour la fin de la journée.

Je me suis engagé à le faire, c’est dans mon planning de la semaine. Ça me rapproche de mes objectifs.

C’est non négociable.

« Je sais que c’est faisable, à condition de rester concentré suffisamment longtemps. »

Moi, naïvement.

Je prends une première gorgée. Je respire un grand coup. C’est parti !

9 h 45. J’ai réussi à avancer à un bon rythme sans me faire interrompre.

En levant les yeux sur la partie supérieure de mon navigateur web, je vois le logo Gmail.

Je clique dessus, « juste pour regarder mes nouveaux emails rapidement ».

Grosse erreur.

cerveau homer simpson

Je (re) découvre une série d’urgences à traiter avant le week-end.

Je ne peux pas y répondre tout de suite, je dois absolument avancer sur cet article.

Mais impossible de me concentrer sur mon travail en cours, je dois sortir de la tête ces urgences en répondant à mes mails.

Je traite les urgences immédiates. Voilà, il est déjà 11 h 15.

Je commence à regretter d’avoir procrastiné sur cet article toute la semaine.

En un battement de cil, c’est déjà la pause de midi.

Après un repas sur le pouce, il est 14 h. Je suis de retour sur ma chaise de bureau.

Mon niveau d’énergie est proche de zéro. Je suis en pleine digestion et rêve d’une sieste.

Peut-être que je n’aurais peut-être pas dû me coucher si tard hier en regardant un épisode supplémentaire de la « Casa de Papel » sur Netflix… 

L’après-midi n’est qu’une longue agonie durant laquelle je donne tout ce que j’ai pour finir mon article, sans être particulièrement bon ou inspiré.

19 h 30.

Finalement, je termine ma journée bien trop tard, stressé, exténué.

La situation que l’on cherche à éviter à tout prix.

Et je ne suis même pas satisfait de la qualité du travail que j’ai produit.

Je me demande comment j’ai pu terminer de travailler aussi tard en commençant aussi tôt.

« Tu as de la chance de travailler à la maison, tu ne perds pas de temps dans les transports. »

Mes proches qui n’ont jamais bossé chez eux.

Heureusement que ma chérie était déjà rentrée pour s’occuper de notre fils le temps que je termine de travailler, sinon j’étais bon pour repousser tout ça à ce week-end ou à la semaine prochaine…

Cette journée aurait été bien différente si dès le lundi j’avais réussi à me concentrer suffisamment pour terminer cet article avant et avoir le temps de gérer mes autres priorités sereinement.

Cette histoire n’a rien d’exceptionnel.

C’est celle d’un jeudi normal, d’une journée normale dans la vie de quelqu’un qui travaille à la maison.

Enfin, c’était la façon dont je travaillais avant.

Je savais que je ne pouvais pas continuer comme ça, pour ma santé physique et mentale, pour ma famille, pour mon estime personnelle.

J’ai donc cherché à m’améliorer, à mieux m’organiser, me concentrer, à avoir plus d’énergie.

Après avoir lu des dizaines de livres sur le sujet et étudié la manière de travailler de centaines d’entrepreneurs à succès, mes erreurs m’ont sauté aux yeux.

Aujourd’hui, ma façon de travailler est radicalement différente, et je ne pensais pas pouvoir accomplir autant de choses en si peu de temps.

Ce que je vais vous partager est un condensé des meilleures pratiques que j’applique quotidiennement pour améliorer mon niveau de concentration.

Ce n’est pas un classement, mais une liste dans laquelle vous allez pouvoir piocher.

Un vrai raccourci pour vous. Tout est là, et j’en ajoute régulièrement.

41 méthodes prouvées pour se concentrer quand on travaille 

Avec les bonnes méthodes, on peut être hyper efficace en télétravail !

1. La méthode du second cerveau

La science nous dit que nous n’utilisons qu’une petite partie de notre cerveau, qu’il est capable d’enregistrer des milliards d’informations !

La vérité, c’est qu’on oublie toujours des choses.

Notre cerveau n’est pas un disque dur dans lequel on peut tout stocker et tout retrouver facilement.

La méthode que je vous partage consiste simplement à écrire toutes vos idées, choses à faire ou distractions sur ce que j’appelle un « support de confiance ».

Papier, logiciel, enregistreur vocal. Choisissez votre second cerveau.

De cette manière, vous pouvez vous concentrer sur votre tâche en cours sans avoir à retenir d’autres informations pour plus tard.

2. Travaillez comme Usain Bolt

L’homme le plus rapide du monde travaille sur de courtes sessions.

Arrêtez de calculer votre efficacité en fonction du nombre d’heures travaillé. Concentrez-vous plutôt sur les résultats. 

Bossez sur des sessions de 30, 60 ou 90 minutes selon votre niveau de concentration.

Utilisez la méthode pomodoro pour vous aider à rester focus et accomplir un maximum en un minimum de temps. Tout est dans l’intensité.

Plus vos sessions de travail seront longues, plus vous rentrerez dans cet état de « flow » qui se caractérise par de longues sessions de travail en étant hyper concentré.

3. Pas vu, pas pris

Pourquoi compter sur votre volonté quand vous pouvez régler le problème avec une bonne vieille méthode qui a fait ses preuves ?

Votre téléphone est un monstre de distractions. Même quand il ne fait rien, c’est vous qui allez le prendre de manière compulsive, juste pour « checker ».

Prenez votre téléphone, mettez-le en silencieux, hors de votre vue et hors de votre portée (de sorte que vous devez marcher pour aller le récupérer). Un tiroir loin de votre bureau fera l’affaire.

Vous limitez ainsi beaucoup d’interruptions qui vous empêchent de travailler plus de quelques minutes d’affilée.

Simple et efficace.

4. Cédez à la tentation (mais pas n’importe quand)

Pour certains, consulter leurs emails est devenue une véritable drogue dure : 10, 20, 30 fois par jours.

Ce sont autant d’interruptions dans votre VRAI travail.

Une solution est de programmer sur votre agenda des plages horaires pour vos mails. 

Idéalement, la première session ne doit pas être avant la pause du midi.

Pour les plus accros, trois fois par jour doit rester le maximum.

De cette manière, vous pouvez travailler sereinement entre ces sessions sans avoir « peur de rater quelque chose d’important ».

5. Passez en mode « Mission impossible ».

tom cruise en télétravail
Tom Cruise en télétravail

Désolé si vous avez déjà la musique dans la tête.

Votre mission, si vous l’acceptez, est de vous fixer des deadlines toutes les heures pour vos tâches importantes.

De cette manière, vous connaissez les échéances précises et le temps que vous vous êtes donné pour les réaliser.

Vous prenez ainsi le contrôle de votre temps et donnez le meilleur de vous-même sans porter attention aux éléments extérieurs.

C’est en restant concentré sur sa mission que Tom Cruise sauve le monde en un temps record.

6. Le chant du coq

Vous l’entendez partout, parce que ça marche.

L’idée est de vous lever plus tôt que d’habitude.

De cette manière, vous allez pouvoir profiter d’un environnement calme (sans enfants et sans collègues) pour vous concentrer sur la tâche la plus importante de votre journée.

Le matin tôt est un moment particulièrement propice à la concentration.

7. Surveillez la température

Trop chaud au bureau ? Faites comme Gaston !

Tous les moyens sont bons pour être distraits et ne pas travailler.

La température de la pièce dans laquelle vous travaillez en est un.

Trop chaud ? Vous allez ouvrir les fenêtres, chercher le ventilateur, vous servir un verre à la fontaine à eau, etc.

Trop froid ? Vous vous levez pour aller prendre une petite laine, vous préparer une boisson chaude, chercher un mouchoir pour votre nez qui coule, etc.

Gardez la pièce à bonne température pour pouvoir vous concentrer convenablement.

8. La méthode fractionnée

Les marathoniens ne s’entrainent pas en courant pendant des heures sans s’arrêter.

Ils pratiquent un entrainement fractionné qui se caractérise par des temps de courses intenses, suivis de « pauses » plus douces pour repartir de plus belle.

Après avoir travaillé pendant une heure sans interruption, vous pouvez vous accorder une pause de 10 à 15 minutes pendant laquelle vous allez vous lever de votre chaise pour marcher et faire quelques étirements.

Ainsi, vous faites circuler le sang dans tout votre corps, ce qui est excellent pour le cerveau et la concentration.

9. Le gras, c’est la vie !

Non, pas celui là !

Pour rester en bonne santé physique et mentale, le gras est bien meilleur que le sucre et les glucides.

Le cerveau est l’organe le plus gras du corps humain. Il consomme à lui seul 20 % des calories que nous ingérons alors qu’il ne représente que 2 % de notre masse corporelle.

Nourrir votre cerveau correctement, c’est avoir l’énergie mentale nécessaire pour vous concentrer pendant de longues périodes.

Prenez soin de lui en mangeant du bon gras comme ceux présents dans l’huile d’olive, l’avocat, le saumon ou encore les amandes pour ne citer qu’eux.

Pour aller plus loin, je vous invite à lire l’excellent livre du Dr David Perlmutter sur ce sujet.

10. Un jour, une liste

Ne vous contentez pas d’une liste de tâches « fourre-tout » ou vous avez tout posé en vrac.

Écrivez également une « to do list » quotidienne.

Limitez-vous limitant aux trois tâches les plus importantes de votre journée.

Placez-la juste à côté de votre poste de travail, comme un rappel de ce que vous devez accomplir aujourd’hui et ne pas vous laisser distraire par des choses moins importantes.

11. Retour vers le futur

Une bonne journée de travail commence… la veille ! Pas besoin de voiture à remonter dans le temps ici, simplement d’un bon agenda.

C’est toujours stressant de commencer une journée sans savoir par quoi commencer.

On finit souvent par prendre la première tâche qui nous tombe sous la main (ou la plus facile) pour commencer.

En programmant votre journée de travail la veille, vous savez sur quoi vous concentrer dès le matin.

12. Votre assistant personnel, c’est vous !

J’adore la technologie… à condition qu’elle nous serve à accomplir nos objectifs !

Pour ne pas être interrompu par les mails et appels téléphoniques de clients ou de collègues pendant certaines sessions de travail, vous pouvez mettre en place deux choses simples.

La première est de personnaliser votre répondeur vocal pour indiquer que vous n’êtes pas joignable (et quand vous le serez).

La seconde est de faire la même chose avec l’autorépondeur de votre boite mail.

Avec cette méthode, vous allez pouvoir calmer les personnes les plus insistantes.

13. Champagne !

Un excellent moyen de rester concentré sur son travail est de se récompenser pour l’accomplissement de certaines tâches.

Vous n’allez pas sabrer le champagne à chaque fois que vous répondez à un mail…

… Mais vous pouvez célébrer la fin d’un travail de longue haleine en vous accordant des « petits plaisirs » qui vous pousseront à recommencer ce cercle vertueux.

14. Chaque chose en son temps

Le mythe du multitâches.

Si faire plusieurs choses en même temps vous donne l’impression d’être hyper efficace, ce n’est qu’une illusion.

Ce qui se passe réellement, c’est que votre cerveau passe constamment son temps à switcher d’une chose à l’autre sans jamais se concentrer pleinement sur une tâche pour l’accomplir efficacement.

C’est toujours plus rapide de commencer et terminer une tâche avant de passer à la suivante plutôt que de faire les deux simultanément par tranche d’une ou deux minutes.

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire pour être VRAIMENT efficace.

15. Ne rompez pas le jeûne trop tôt

N’en déplaise aux marques de céréales du petit déjeuner, le repas du matin n’a jamais été le plus important de la journée.

Le fait de jeûner jusqu’à midi vous permettra même d’augmenter votre niveau de concentration et de prendre soin de votre santé, notamment grâce au phénomène d’autophagie.

Pour en savoir plus sur ce sujet, je vous invite à lire le très bon article de Fabien du blog « Vole comme le papillon ».

16. L’homme invisible

Parfois, la meilleure manière de pouvoir se concentrer sur son travail est de se tenir à distance de votre famille et vos amis. Vous isoler temporairement.

La manière la plus radicale de faire cela est de vous absenter.

Vous pouvez prévenir votre entourage que vous allez pendant une heure dans un café ou un espace de coworking pour travailler sur un dossier important.

17. Avalez votre crapaud

Brian Tracy a popularisé cette méthode dans son livre du même nom.

Le principe est simple, mais extrêmement puissant : commencez votre journée en travaillant sur la tâche la plus importante de votre journée.

Le début de la journée est souvent le moment le plus calme et celui où vous avez le plus d’énergie physique et mentale.

Profitez-en !

18. L’oreille fine

La musique est excellente pour vous concentrer, mais pas n’importe quelle musique !

Pour un niveau de concentration maximal, privilégiez les musiques sans paroles (acoustique), ou les bruits blancs.

Vous trouverez ça très facilement sur YouTube, Spotify ou Deezer.

Voici un exemple de bonne playlist pour travailler.

19. Stop !

Pour ceux qui ont besoin d’un petit coup de pression pour se concentrer et travailler plus vite, voilà la méthode idéale.

Le but est de vous fixer vos propres échéances quotidiennement.

Dites à votre famille ou vos amis que vous serez disponible dès 18 h. Fixez des rendez-vous avec les autres à ce moment-là.

Une balade, aller boire un verre, etc.

Il y a une vie après le travail.

En prenant cet engagement, vous allez vous fixer une heure de fin que vous ne pourrez pas dépasser et qui vous encouragera à vous concentrer pour avancer efficacement avec cette limite.

20. En mode « switch »

Je ne parle pas de la console de Nintendo, mais bien du fait de passer d’une chose à l’autre.

Si cela est très mauvais pour la concentration, voici une exception.

Lorsque vous avez travaillé longtemps sur une même tâche, votre cerveau peut ressentir une certaine fatigue, une lassitude.

Pour éviter ce phénomène, passez volontairement à une tâche différente pour vous stimuler différemment.

21. L’eau, c’est la vie (oui, avec le gras)

Votre corps comme votre cerveau ont besoin de garder un niveau d’hydratation optimal pour fonctionner au meilleur de ses capacités.

Buvez suffisamment d’eau et faites attention aux autres boissons qui ne sont généralement pas de mauvaises sources d’énergie.

Le thé et le café par exemple ont un impact sur votre système nerveux et sont diurétiques (vous urinez plus souvent et votre corps garde moins longtemps l’eau).

22. Nettoyez votre boite mail

On a tendance à garder tous ses mails dans la boite principale, alors que la fonction « archiver » permet de nettoyer votre boite tout en ayant la possibilité de les retrouver quand on veut.

Je vous conseille donc de faire le ménage dans votre boite mail chaque jour.

Un spam ou une pub ? Supprimez.

Un client ou un collègue à qui vous avez déjà répondu ? Archivez.

De cette manière, vous n’aurez plus vos « mails en attente » qui vous trottent dans la tête et vous pourrez vous concentrer pleinement sur votre tâche en cours.

23. Un pour tous et tous pour un !

C’est une de mes méthodes favorites. Simple, mais redoutable.

Le but est ici de regrouper vos taches similaires pour ne pas vous replonger dans un dossier spécifique plusieurs fois par semaine.

Vous pouvez par exemple vous concentrer sur la création d’un nouveau service le matin, et vous occuper de vos tâches administratives l’après-midi.

Vous pouvez également créer des « journées à thème ». 

24. La méthode du « bouclier viking »

La bonne vieille méthode du bouclier viking !

Les Vikings étaient de grands guerriers.

Une de leur force au combat était de former un « mur de bouclier » pour se protéger des attaques extérieures (flèches, épées, lances, etc.).

C’est exactement ce que vous allez faire sur votre ordinateur en bloquant les publicités, mais également les sites qui vous distraient.

Pour les pubs, utilisez Adblock Plus par exemple.

Pour bloquer l’accès aux sites, vous pouvez utiliser l’extension « Block Site » pour Chrome.

25. L’outil rapidement indispensable

J’ai mis du temps à m’y mettre, mais aujourd’hui, je ne peux plus m’en passer.

Je parle du casque à réduction de bruit. Non, ce ne sont pas des casques de chantier, mais des casques et écouteurs de musique qui intègrent une réduction des bruits extérieurs.

C’est parfait pour travailler dans un lieu public, ou dans votre bureau avec un peu trop de bruits environnants (voitures en bas de la rue, enfants, etc.).

Vous trouverez votre bonheur ici.

26. Ne négligez pas le confort

Comme pour la température de la pièce, une mauvaise position de travail est terrible pour votre concentration.

Je vous encourage donc à bien choisir votre chaise de bureau (si vous travaillez, assis). Votre dos doit être bien droit, et vos avant-bras doivent être parallèles au bureau.

27. La méthode de la baguette

Même si vous achetez la baguette la plus appétissante du monde et que vous avez envie de la dévorer immédiatement, vous allez devoir la découper pour y arriver.

C’est la même chose avec les tâches.

On veut souvent aller trop rapidement et faire trop de choses d’un coup.

En découpant vos tâches importantes en plus petites tâches actionnables, vous savez exactement sur quoi vous concentrer tout en ayant la satisfaction d’avancer vers vos objectifs.

28. La première chose à faire

Vous ne voulez pas en arriver là !

Je sais, j’ai attendu le point numéro 28 pour en parler, mais c’est surement ce qui aura le plus gros impact sur votre concentration et votre efficacité au travail.

Ce point, c’est le sommeil.

Votre cerveau et votre corps tout entier se régénèrent pendant la nuit. C’est ce qui vous permet d’être « frais » et alerte pour la journée suivante.

Idéalement, dormez 8 h par nuit. Dans le pire des cas, ne dormez jamais moins de 7 h. 

29. Entraînez votre muscle de l’attention

Comme dans n’importe quel sport, le muscle de l’attention se développe en pratiquant.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez le faire en dehors du travail.

Vous pouvez par exemple méditer ou pratiquer des exercices de respiration.

Ces pratiques de « pleine conscience » entrainent votre cerveau à rester concentré sur une seule chose à la fois.

30. Grignotez entre les repas

Je sais, on vous a toujours dit plus haut de ne pas grignoter entre les repas.

Je serais plus nuancé en vous conseillant de ne pas grignoter n’importe quoi.

Parmi les encas très sains, vous pouvez opter pour des graines (amandes, cajou, etc.) et un fruit frais de saison.

Manger entre deux repas quelque chose de sain booste votre cerveau et vous permet de ne pas trop manger lors du prochain repas.

31. Fixez vos règles

Vous êtes le maître de votre temps.

Et faites-les connaitre !

Parfois, on n’ose pas dire les choses aux gens par peur de les vexer.

La vérité est que les collègues avec qui vous travaillez à distance ou votre famille comprendront très bien que vous ne devez pas être dérangé pendant certaines plages horaires pour pouvoir vous concentrer.

N’hésitez pas à placer un panneau « ne pas déranger » devant la porte de votre bureau.

Vous pouvez également mettre votre casque sur les oreilles, ce qui peut donner le même signal à votre entourage.

N’hésitez pas non plus à passer votre statue en « occupé » sur les outils collaboratifs comme Slack, Teams ou Skype.

32. Le conseil du 34ᵉ président des États-Unis

« Ce qui est urgent est rarement important et ce qui est important est rarement urgent. »

Dwight D. Eisenhower

Avant même de vous concentrer sur une tâche, vous devez savoir sur quelle tâche vous concentrer.

Une des méthodes pour faire cela est la « Matrice d’Eisenhower ». J’en parle en détail dans mon article sur comment prioriser les tâches les plus importantes.

33. Mesurez tout !

Cette technique est un peu extrême, mais terriblement efficace.

L’idée est de chronométrer vos tâches tout au long de la journée pour savoir celles qui vous occupent le plus, et leurs durées exactes.

Peut-être que vous pensiez passer ne passer que 30 minutes sur vos emails chaque jour, mais en fait, c’est plutôt 1 h 30…

Ainsi, vous faites parler les chiffres pour choisir les tâches à écarter et celles qui méritent vraiment votre attention.

34. La méthode Elon Musk

Elon Musk sait exactement où il va.

Le patron de Tesla et de Space X est connu pour être hyper productif.

Comment fait-il pour diriger deux entreprises à succès en même temps ?

Je dirais que sa plus grande force est de garder constamment en tête la mission de son entreprise et les objectifs à atteindre.

La mission de son entreprise Space X :

« Permettre aux gens de vivre sur d’autres planètes. »

Elon Musk a trouvé une bonne raison de se lever le matin.

35. Habillez-vous pour le succès

Si vous avez télétravaillé pendant la crise sanitaire du Covid-19, vous vous êtes peut-être retrouvé à travailler en pyjama devant votre ordinateur.

C’est confortable, mais ce n’est surement pas la tenue idéale pour « passer en mode travail » et vous concentrer.

Nous sommes des êtres d’habitudes, et le fait de vous fixer une routine matinale durant laquelle vous passez par la salle de bain et vous habillez vous met dans un état d’esprit plus propice pour passer à l’action.

36. Où vous voulez, quand vous voulez

Cette technique est assez fun dans la mesure où elle consiste à planifier vos distractions !

Vous aimez regarder Netflix ? Aller sur les réseaux sociaux ? Jouer aux jeux vidéo ?

Ce sont des loisirs qui, s’ils arrivent au mauvais moment, peuvent ruiner votre journée de travail.

Vous deviez donc les programmer, au même titre que d’autres taches.

Savoir exactement quand vous allez pouvoir vous distraire peut vous motiver à rester concentré sur votre travail.

37. La méthode Mari Kondo

Chaque chose à sa place.

Mari Kondo est la « papesse du rangement ».

Cette entrepreneuse japonaise vous explique comment ranger votre maison de façon minimaliste, et en quoi cela peut vous rendre plus heureux.

Cette philosophie est bien sûr applicable à votre bureau, et à toute la pièce dans laquelle vous travaillez.

Moins d’objets, c’est moins de distractions visuelles, une plus grande clarté d’esprit, et une concentration accrue.

Pour aller plus loin, découvrez mon article sur comment vivre de peu, mais mieux.

38. Passez en mode « deep work »

Une des meilleures manières de vous concentrer sur une tâche est de décider où, quand et comment vous allez le faire.

Le « deep work » ou « travail profond » en mauvais français, consiste à plonger dans une tâche pendant plusieurs heures pour avoir un niveau de concentration maximal.

La méthode est simple :

choisissez une plage horaire de 2 à 3 h sur votre agenda pour faire la tâche la plus importante de votre semaine ou de votre journée.

Utilisez ensuite plusieurs méthodes présentées dans cet article pour vous concentrer au maximum.

39. Challenge accepté !

Comme lorsque vous faisiez la course avec vos amis dans la cour d’école, vous fixer des défis peut être un excellent moyen pour vous concentrer sur votre travail.

Lancer un défi à un collègue pour savoir lequel d’entre vous est capable d’accomplir le plus de choses en une heure.

Vous pouvez également vous lancer des défis à vous-même en posant de nouveaux standards pour terminer une tâche donnée.

Vous terminez habituellement ce genre de tâche en 1 h 30 ? Fixez-vous le défi de le faire en une heure !

40. Plein phare ! 

Une simple icône dans votre barre de favoris de votre navigateur suffit à vous distraire ?

Rien qu’en voyant l’icône de votre boite mail, vous pouvez ressentir l’envie de cliquer dessus « juste pour voir ».

Pour éviter ça, passez en mode plein écran lorsque vous travaillez, ou cachez la barre des favoris en vous rendant dans les paramètres de votre navigateur.

41. La méthode de l’ancre

Si vous ne deviez garder qu’une seule tâche à faire dans la journée qui rendrait toutes les autres insignifiantes ou inutiles, laquelle serait-elle ?

Une fois que vous avez la réponse à cette question, vous avez votre ancre, votre tâche la plus importante de la journée.

Qu’il vente, qu’il pleuve, gardez le cap et faites absolument cette tâche dans votre journée.

C’est votre ancre.

Conclusion

Maintenant, action !

Dans cet article, vous avez découvert 41 façons de vous concentrer au travail.

Encore une fois, elles sont TOUTES efficaces, à condition de passer à l’action.

Évidemment, le but n’est pas de toutes les retenir ou les appliquer d’un coup.

Choisissez plutôt celles qui vous parlent le plus et que vous pouvez utiliser rapidement pour améliorer votre efficacité lorsque vous travaillez à la maison.

Je comprends que cela fasse beaucoup d’informations d’un seul coup (et encore, j’ai dû m’arrêter pour finir cet article un jour).

Si je ne devais en retenir que 4 pour poser de bonnes bases et rester focus quand on travail depuis chez soi, ce serait les points 28, 32, 17 et 38.

Merci à vous de m’avoir lu jusqu’ici, c’est la preuve que vous voulez vraiment régler vos problèmes de concentration

Dites-moi dans les commentaires la méthode que vous avez préférée, et n’hésitez pas à partager les vôtres !

À très vite dans un prochain article. 

D’ici là, passez à l’action !

Et n’oubliez pas, l’efficacité est dans la simplicité.

Si vous souhaitez profiter d’un accompagnement personnalisé, cliquez ici pour planifier du temps avec moi.
  • >